Programme de travail

Le programme de travail de deux ans proposé définit les priorités de la plateforme de l’UpM portant sur le gaz ainsi que les activités qui pourraient en résulter, les produits livrables et étapes intermédiaires.

Le programme de travail se compose de deux éléments : des études thématiques qui s’accompagnent d’objectifs et des événements (réunions) sur des questions transversales ou spécifiques.

Les études thématiques sont réparties en trois domaines :

  1. Offre et demande de gaz,
  2. Infrastructure,
  3. Questions transversales.

Pour chaque domaine, un groupe de travail des acteurs concernés pourrait être mis en place. Des ateliers dédiés liés aux études peuvent être organisés. D’autres études et événements possibles sont également énumérés.

Évènements

Réunion de lancement de deux nouveaux groupes de travail.
Plus d'infos...

1ère Conférence de la plateforme gaz de l’UpM à Paris sur « Le rôle du GNL pour assurer la sécurité du gaz dans la région méditerranéenne ».
Plus d'infos...

 


Cofinancé par l’Union Européenne

A. ÉTUDES THÉMATIQUES AVEC LIVRABLES

1. Offre et demande de gaz (2017-2018)

1.1 Une évaluation consultative de l’état actuel et futur de l’équilibre entre l’offre et la demande de gaz dans la région euro-méditerranéenne. Cette évaluation portera notamment sur les facteurs et les défis qui influeront sur l’évolution future de la demande et de l’offre de gaz ainsi que sur l’évolution du marché. Cela pourrait aider à élaborer une stratégie et un plan d’action pour les pays de la région afin de réduire l’incertitude grâce à une planification efficace, au transfert de technologie et aux meilleures pratiques. L’évaluation portera sur :

  • Le rôle du gaz dans la production d’électricité, les transports et autres activités domestiques, commerciales et industrielles ;
  • La dynamique du développement du marché du gaz dans différents segments du marché ;
  • L’impact des accords sur le climat ; les développements géopolitiques et les options de politique énergétique adoptées par les pays de la région ;
  • l’évolution des activités en amont, y compris le gaz non conventionnel ;
  • La capacité de production potentielle des pays méditerranéens et les questions relatives aux potentiels obstacles aux nouveaux investissements dans la production ;
  • Une analyse des flux commerciaux dans la région euro-méditerranéenne et des moyens de supprimer les obstacles potentiels.
2. Infrastructure (2017-2019)

2.1 Examen consultatif de l’utilisation et de l’état actuels des infrastructures gazières dans la région euro-méditerranéenne, l’accent étant mis sur le transport, le stockage et la liquéfaction/regazéification du GNL.

2.2 Le rôle du GNL dans la sécurité d’approvisionnement en gaz dans la région euro-méditerranéenne. Cela comprendra également une analyse de la manière d’améliorer la façon dont le GNL est chargé/transporté à partir des terminaux GNL. L’étude tiendra compte, au besoin, des projets nationaux et régionaux actuels de développement des infrastructures et de la stratégie de l’UE en matière de GNL, ainsi que des nouvelles utilisations du GNL et des nouveaux services offerts par les terminaux GNL dans la région, dans le but de maximiser les intérêts des consommateurs et des producteurs.

2.3 Une compilation et une évaluation des projets d’infrastructure gazière déjà proposés dans la région et l’identification des engorgements. L’objectif est d’identifier ce qui empêche les flux d’être efficaces à travers la région euro-méditerranéenne et de voir si les projets de pipeline proposés sont suffisants pour combler ces lacunes. Une analyse de la manière de maximiser le potentiel de l’est-méditerranéen et du corridor gazier sud-méditerranéen sera également incluse. Les coûts d’infrastructure ainsi que l’impact environnemental et socio-économique seront également pris en compte.

3. Questions transversales (2018-2019)

3.1 Le rôle d’un cadre institutionnel et réglementaire approprié pour promouvoir des conditions favorables et encourager les investissements pertinents afin de faciliter le développement progressif des échanges de gaz. Le rapport traitera des barrières commerciales transfrontalières existantes et de la manière de les surmonter conformément au droit international et de promouvoir l’harmonisation/compatibilité des règles et des codes. Il identifiera les obstacles éventuels et définira les paramètres d’investissements cohérents. Aussi, il proposera des options et des arrangements appropriés afin de fournir un meilleur cadre pour attirer l’investissement public/privé.

3.2 Une évaluation consultative des conditions de création et de développement d’un certain nombre de plateformes gazières qui seraient liquides, fonctionnelles et bien interconnectées, et qui permettraient d’exploiter le potentiel du gaz naturel dans la région euro-méditerranéenne.

 

B. ÉVÈNEMENTS

  • Réunion ministérielle de l’UpM (1er décembre 2016) ;
  • Une conférence sur le gaz de la Méditerranée orientale ;
  • Un atelier sur le commerce du gaz et les plateformes gazières en UE-Méditerranée : il inclurait l’élaboration de modèles contractuels mondiaux du gaz et les conséquences pour le marché euro-méditerranéen du gaz ;
  • Une réunion annuelle de la plateforme de l’UpM portant sur le gaz pour rendre compte des progrès et discuter des prochaines étapes (comme dans les directives de travail) ;
  • Une conférence annuelle des plateformes de l’UpM portant sur l’énergie.